Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
tribulations du Sud de la France

Voyage à l'île Maurice 

25 Décembre 2018, 14:29pm

Publié par Vanz

Du vert actif sur le bleu farniente

Cette vocation verte ne s’épanouit pas au détriment du capital bleu : lagon, plage et soleil continuent d’être la base du tourisme mauricien. Rien de plus justifié car les études de clientèles (Survey 2004,2006) confirment que pour la très grande majorité des touristes, l’image tropicale classique demeure l’attente n°1 ( le mythe de l’île paradisiaque n’est pas mort !). Ne pas se limiter à la plage (pour échapper au bronzer idiot) ne signifie en aucun cas exclure la plage. Quand Maurice communique sur le vert, elle s’appuie sur un socle bleu solide et l’enrichit. A trop communiquer sur le vert, La Réunion, à l’inverse, risque de donner l’impression de vouloir compenser un bleu déficient.

Certains objecteront, non sans raisons, qu’il n’y a pas « photo » entre le vert-Réunion et le vert-Maurice, tant en terme de sites que d’activités. Mais toujours est-il qu’en quelques années la destination glamour est sortie d’un « ghetto plage » réducteur pour offrir à ce jour une promesse à large palette : du bleu, du repos, du vert, des activités…. Ce n’est cependant pas une exclusivité dans l’univers des destinations exotiques .

En 20 ans, la plupart sont passées d’une promesse unique (plage-cocotier) à une promesse multiple (ne rien faire et tout faire). Cette tendance à l’uniformisation des promesses justifie d’ailleurs la création , pour se différencier, de véritables marques-destinations qui veulent exprimer bien plus que la simple juxtaposition de produits plus ou moins comparables.

Voir les commentaires